Helga Fassbinder

Helga Fassbinder est urbaniste, politologue, auteur et professeur émérite à l’Université technique d’Eindhoven (TUE) et à l’Université technique de Hambourg (TUHH). Elle a été présidente de l’Institut TUE pour la rénovation et la gestion urbaines, et directrice de l’Institut TUHH de la planification et du développement urbains. Elle est actuellement présidente de la Biotope City Foundation et rédactrice en chef du magazine multilingue en ligne Biotope City Journal.

Fassbinder a lancé de nouvelles idées en matière d’urbanisme bien avant le courant dominant. À la fin des années 60, alors qu’elle était encore étudiante, elle a organisé la lutte contre la démolition de Kreuzberg à Berlin et a mobilisé les étudiants du département d’architecture de la TU Berlin pour une contre-réalisation selon le concept alors nouveau de rénovation urbaine douce. En 1975, elle a obtenu son doctorat à l’université de Brême. Ses publications sur la rénovation urbaine l’ont amenée à être nommée à la première chaire universitaire de rénovation urbaine en Europe à l’Université technique d’Eindhoven. Elle y a travaillé avec des étudiants qui ont soutenu des groupes d’action dans leur lutte contre la démolition de leurs quartiers.
Jusqu’en 2014, elle a été membre et vice-présidente de la commission des aides techniques Hoofdgroenstructuur (commission pour la protection des espaces verts) de la ville d’Amsterdam. Auparavant, elle était membre de la commission consultative du ministère néerlandais du logement et de l’aménagement du territoire et, dans les années 1980, elle a représenté les Pays-Bas au sein de la commission “Rénovation urbaine” du Conseil économique pour l’Europe (CEE) à Genève.

Après la chute du mur de Berlin, elle a été invitée à présenter des idées pour le développement futur de Berlin. Elle a proposé un large forum public avec des représentants des différentes classes et groupes sociaux de la ville, a initié et organisé le Stadtforum Berlin avec le sénateur Volker Hassemer. Fassbinder a ensuite été membre du groupe de pilotage du Stadtforum de 1990 à 1996.

Au tournant du millénaire, bien avant que la valeur de la verdure pour les conditions de vie dans les villes ne soit largement reconnue, elle a développé le concept de “Biotope City, la ville dense comme la nature” et a organisé un congrès international sur ce thème lors de l’AUT en 2002. En 2004, elle a fondé la Biotope City Foundation, qui publie le BIOTOPE CITY JOURNAL depuis 2006. La fondation encourage l’écologisation et l’intégration de la nature dans la ville et soutient des initiatives et des projets. Un premier quartier d’environ 3-4 000 habitants selon ce concept a été créé à Vienne, le Biotope City Wienerberg, qui sera achevé et occupé à la fin de 2020 et servira de projet pilote pour l’Exposition internationale de la construction Vienne 2022.

Actuellement, il est impliqué dans divers endroits en Europe, entre autres, avec des conférences sur la stimulation d’un changement dans la planification urbaine vers une ville dense et verte comme biotopes, la ville comme nature. Elle est l’auteur de divers livres et articles sur les stratégies de planification, l’architecture résidentielle, le renouvellement urbain, la participation à la planification et la ville comme nature.

Elle vit à Amsterdam et à Vienne.

email: mail@helgafassbinder.com
www.helgafassbinder.com

Publikations en BIOTOPE CITY JOURNAL: